La relaxation adaptée pour ma fille (depuis ses deux ans)

DSCN0661J’aime beaucoup la relaxation. Lorsque j’ai du mal à m’endormir, ou que je souhaite me reposer quelques instants, cela m’aide énormément. Je connais surtout la technique qui consiste à prendre conscience de son corps, à prêter attention à ses différentes parties, pour se reconnecter avec le physique et décrocher (un peu) du flux de pensées. Ma fille aime bien s’allonger à côté de moi lorsque j’écoute diverses vidéos de relaxation, et souvent elle réclame d’en faire aussi. Voici le canevas de la séance que j’ai adaptée pour elle, sur lequel je brode plus ou moins en fonction de sa réceptivité :

« Tu es couchée sur l’herbe. Tes yeux sont fermés. Le vent souffle doucement. Il caresse ton visage. Le soleil brille dans le ciel. Il te réchauffe. Tu sens la chaleur du soleil.

Et alors ton corps va faire dodo. Tes pieds sentent le soleil. Le vent caresse tes pieds. Tes deux pieds vont faire dodo. Ils font dodo. Le soleil vient sur tes jambes. Tes jambes sentent le soleil. Le vent caresse doucement tes deux jambes. Tes jambes font dodo elles aussi. Le soleil monte et il vient sur ton ventre. Le vent lui aussi souffle doucement sur ton ventre. Ton ventre a chaud. Il est content, il va faire dodo. Ton ventre fait dodo, il se repose. Tes deux mains ont aussi envie de faire dodo. Le soleil chauffe tes mains. Tes mains aiment bien le soleil. Tes mains font dodo. Tes bras aiment le soleil. Ils se reposent. Tes bras sentent le vent. Le vent caresse tes bras. Tes deux bras font dodo. Le soleil vient sur ta tête. Ta tête va faire dodo elle aussi. Tout ton corps se repose et fait dodo.

Tes doigts commencent à bouger. Ils se réveillent. Tes pieds bougent aussi. Ils vont se réveiller. Tes bras bougent doucement, tes jambes aussi. Tu fais un grand sourire et tu ouvres les yeux. »

Quelques remarques :

– Le lieu (sur l’herbe) est à adapter à ce que connait et apprécie l’enfant. Si les bébêtes le terrorise, mieux vaut lui proposer de s’imaginer couché sur un bateau…

– Les parties du corps sont répétées de nombreuses fois. C’est volontaire, cela aide celui qui écoute à se concentrer sur son corps.

– Si le but de la relaxation est d’aider l’enfant à s’endormir, il ne faut pas dire le dernier paragraphe.

J’ai lu sur internet d’autres idées très intéressantes pour faire ce travail corporel avec les enfants. L’une d’elles racontait le trajet d’une fourmi sur le corps de l’enfant. A l’occasion je testerai. J’ai aussi très envie d’écouter le livre-CD “Calme et attentif comme une grenouille”. Dans cet article, je parle aussi de méditation avec des plus grand, au collège.

Edit du 4 novembre : Aujourd’hui, un des premiers jours de l’automne où il pleut à verse chez moi, j’ai voulu faire une petite séance e relaxation à ma fille. Une sorte de cadeau du soir. Cela faisait longtemps que je ne l’avais pas fait. Elle dort dans une chambre avec des velux, et on entend la pluie tambouriner. Et là je me suis dit que vraiment, mon histoire de soleil n’allait pas être très parlante. Alors voici la version “automnale” !

Tu entends la pluie qui cogne sur la fenêtre. Tu es dans la maison. Dehors il pleut, il fait froid. Dans la maison il fait chaud, on est en sécurité. Tu es couché dans ton lit, au chaud sous la couette. Tu écoutes la pluie qui tombe dehors. Et alors ton corps commence à sentir la chaleur de la maison, et à avoir envie de s’endormir. Les pieds commencent. Les pieds écoutent la pluie qui tombe dehors, ils ont bien chaud. Les pieds sentent la chaleur de la maison. Les pieds commencent à s’endormir.

Etc avec toutes les autres parties du corps.

(On note que ma fille a grandi, je ne dit plus “faire dodo” mais “s’endormir”.)

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply 6 propositions pour ralentir le rythme dans la famille | Les découvertes de petite lutine 4 novembre 2015 at 18 h 54 min

    […] du moment, profiter de ce partage en famille. Prendre le temps d’initier les enfants à la méditation, à l’écoute du temps qui passe, à la […]

  • Leave a Reply