Des albums pleins de rêve à offrir pour Noël

sélection d'albums pour NoëlIl y a un cadeau qui est vraiment idéal pour les enfants à de nombreux points de vue, ce sont les livres. Déjà, autant on peut avoir trop de jouets (des chambres pleines de jouets avec lesquels les enfants ne jouent finalement pas tant que cela), autant on n’a jamais trop de livres. (pour des idées de jouets, cliquez ici)

Les livres éveillent l’imagination des enfants, leur sens du beau et de l’esthétique. Il y a des illustrateurs qui font des choses merveilleuses pour les enfants, pleines de poésie et de rêve.

Ensuite les livres familiarisent les enfants avec la lecture, ce qui est toujours une bonne chose pour leur apprentissage futur.

Et puis lire un livre favorise la concentration, l’introspection. Par le travail de l’imagination, l’enfant plonge en lui-même, se fabrique un monde intérieur. Evidemment, un petit enfant aura une concentration réduite, mais avec l’age si on l’habitue à écouter des histoires, son attention grandira et sa capacité à écouter dans la tranquillité également.

Alors offrez des livres, et avec, du rêve, de la poésie et de la beauté.

Pour les petits

DSCN1881– J’ai remarqué que les bébés aiment bien les livres sur… les bébés ! Voici celui que nous avons le plus lu : Bébés du monde chez Milan Jeunesse. Ce sont de belles photos d’un format moyen avec à chaque fois une phrase descriptive en-dessous. Les bébés sont originaires de nombreux pays de tous les continents. On les voit dans les activités du quotidien, en train de téter, de manger, de prendre le bain, de dormir… Ce livre a enchanté Petite Lutine, surtout vers l’âge de deux ans lorsqu’elle a commencé à parler. Elle commentait les images avec son vocabulaire tout neuf “mange” “dodo”…

DSCN1876Maman est là quoiqu’il arrive de Debi Gliori chez Gautier Languereau. Cette histoire baigne dans l’onirisme. Il s’agit d’une maman renard qui raconte des histoires à son petit puis le berce pour s’endormir en lui racontant que quoiqu’il arrive, tempête, orage, vent, neige… ils pourront s’endormir paisiblement ensemble. Ce livre aux couleurs chatoyantes rassure l’enfant au moment de se coucher. Il existe en plusieurs formats, nous avons la version cartonnée de taille moyenne. Petite Lutine a ainsi pu le lire seule dès son plus jeune âge.

– J’ai parlé dans cet article de l’adaptation du conte musical Le Carnaval des animaux. C’est l’histoire d’un lion qui a avalé une mouche. Il a fait un tabac chez nous, le best of de la maison pendant plus d’un an.

Acheter ces livres chez Amazon :

Pour les petites mains

Certains livres sont édités en tout petit format, ce qui est idéal pour apprendre à l’enfant à lire seul. Ma fille a aimé dès son plus jeune âge feuilleter seule des livres. Voici ceux qui ont obtenu le plus de succès. On peut remarquer que ce sont surtout des livres sur les animaux car c’est le sujet qui a le plus passionné Petite Lutine entre 1 et 3 ans.

DSCN1879-la collection A quatre pattes dont tous les titres me semble-t-il sont écrits par Natacha Fradin. Cette collection présente des animaux. Les livres sont consacrés soit à un animal particulier (la poule, la grenouille…) soit à un groupe d’animaux (les animaux de la savane, les animaux de la campagne. Les livres mesurent 16 centimètres ce qui les rend facilement manipulables par des enfants même petits. Les pages sont “indéchirables”, c’est-à-dire dans une sorte de papier épais et plastifié. Il y a une photo par page avec seulement une ligne de texte. Les préférés de ma fille étaient celui sur les bébés animaux et celui sur les animaux de la ferme.

– la collection cub’images de Piccolia. Ce sont de tout petits livres qui mesurent environ 8 cm et présentent une série de photos d’animaux. Il y a une trentaine de titres. Nous en avons deux (que je ne retrouve pas pour les prendre en photos), et c’étaient vraiment les préférés de Petite Lutine lorsqu’elle DSCN1883avait environ un an et demi. Ils coûtent 2,50 euros. On les trouve sur internet chez decitre ou la fnac.

– la collection des petites bêtes de Antoon Krings. Ces histoires à grand succès ont été rééditées récemment dans un format minuscule et très bon marché. Ce sont de jolies histoires, illustrées avec des couleurs vives, sur les animaux du jardin. Ces petits livres mesurent 12 cm.

    Acheter ces livres sur Amazon :

De beaux albums pour les enfants qui aiment les contes et les histoires avec de belles illustrations : Souvent les albums avec de très belles illustrations sont très grands. C’est plus difficile de les manipuler, mais en même temps cela permet de rentrer complètement dans l’histoire, de s’imprégner de l’univers présenté. Je fais une liste de titres que j’ai sélectionnés, je les présenterai de façon plus approfondie de futurs articles. Je les ai choisis pour leurs illustrations magnifiques. – Balalaïka (présenté dans cet article) de Cathy Delanssey.DSCN1846

La mélodie des tuyaux de Benjamin Lacombe chez Seuil Jeunesse. Un livre très grand mais tellement beau. L’histoire parle d’un petit garçon d’une famille ouvrière qui rencontre une troupe de cirque et apprend à jouer de la guitare avec eux. Cela lui permet d’échapper à la grisaille de son quotidien et de son avenir. Ses parents s’opposent à cette nouvelle passion, jusqu’à ce qu’ils l’entendent enfin jouer.

DSCN1873Les six frères cygnes, conte des frères Grimm illustré par Elsa Oriol aux éditions Kaléidosope. C’est un beau conte sur l’amour fraternel. Les illustrations sont de splendides peintures, pleines de douceur. Le livre est encore une fois d’un très grand format, ce qui permet aux belles images de se développer sur un espace vaste.

DSCN1870– Cyrano, raconté par Taï-Marc Le Thanh et illustré par Rébecca Dautremer aux éditions Gautier-Languereau. Cet album reprend sous forme de récit l’histoire de Cyrano de Bergerac, le célèbre cadet de Gascogne au nez disgrâcieux. Les illustrations de Rébecca Dautremer sont magnifiques, avec une légère inspiration asiatique, pleines de finesse.

DSCN1854Le Poisson d’Or, de Cathy Darietto et Guellen, chez Le Sablier éditions. Ce petit conte reprend le thème du fabliau médiéval Merlot. C’est un conte dont la morale est qu’il faut  se contenter de ce que l’on a car à en vouloir toujours plus, on finit par tout perdre. Le ton est léger et agréable. Les illustrations très colorées et originales. J’ai l’impression qu’il y a des superpositions de matières et un jeu de froissé du papier. J’aime vraiment beaucoup et Petite Lutine aussi.

L’allumeur de rêves, de Dorothée Piatek et Gwendal Blondel chez de la Martinière Jeunesse. Les illustrations sont plus sobres que dans les précédents albums et très douces également. Le texte est plein de poésie, sur un univers qui est plongé dans la nuit éternelle et un enfant qui va lui redonner la lumière grâce à une graine de tournesol.

Acheter sur Amazon :

N’hésitez pas aussi à lire (et acheter pour me soutenir, j’en ai bien besoin !) le conte que j’ai écrit pour la fête du Nouvel An.

Pour savoir pourquoi il y a des liens vers amazon, rendez-vous sur la page “Qui sommes-nous ?”. Si vous cherchez des conseils de lectures pour des adolescents vous pouvez aller sur mon autre blog  Lecturesados.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply