La fête de Saint Nicolas chez Petite Lutine

La pédagogie Steiner insiste beaucoup sur les célébrations qui rythment l’année et donnent un caractère merveilleux à la vie. J’avais déjà lu dans un livre d’Anne Bacus lorsque Petite Lutine était toute petite que les parents devaient saisir la moindre occasion de faire la fête pour illuminer la vie des enfants, et par là aussi la leur.

La fête de Saint Nicolas est une tradition des pays du Nord et de l’Est de la France. Saint Nicolas accompagné de son âne et parfois du Père Fouettard rend visite aux enfants et leur apporte surprises et friandises. Nous avons fait cette fête pour la première fois l’an passé. Petite Lutine avait été conquise et avait même cru apercevoir l’âne au coin de la rue. Il avait apporté un petit pot en verre décoré d’une étiquette personnalisé et contenant du “Chocolat chaud cuvée spéciale Saint Nicolas”, de la poudre de cacao réputée bien meilleure que toutes les autres ! Il avait également apporté quelques clémentines.

Cette année, nous avons mis en place un nouveau rituel. Pour la première fois, j’ai décidé de faire une crèche. Je n’avais encore aucun santon ni rien pour la faire. Aussi, mon père m’en a offert une dizaine, qui ont été apportés à Petite Lutine par Saint Nicolas, accompagnant ainsi le pot de cacao et les clémentines. Les prochaines années, Saint Nicolas continuera ainsi d’apporter quelques santons pour compléter notre crèche.

Pour nous plonger dans l’ambiance de Saint Nicolas, nous avons écouté la chanson d’Anne Sylvestre DSCN2034“Grand Saint Nicolas” dont Petite Lutine connaît par coeur les paroles. Nous avons également lu l’histoire de Saint Nicolas sauvant les petits enfants du saloir d’un vilain boucher. Cette année, la magie de Saint Nicolas est également venue dans notre boîte aux lettres sous la forme d’un album minuscule et tout mignon : “Le loir qui voulait voir Saint Nicolas” que m’a généreusement envoyé une Maman de facebook à qui j’avais parlé de mon envie de lire ce livre. Il est arrivé en provenance directe de la Suisse le matin même de la Saint Nicolas, jolie surprise pour Petite Lutine. Puis nous avons fait des manale (pluriel de manalas), petites brioches en forme de bonshommes traditionnelles d’Alsace. Ma soeur avait fait un délicieux pain au lait. Voyez la photo de notre table de goûter, les gourmands étaient contents !

Recette des manale :

Pétrir ensemble 15 cl de lait tiède, 150g de beurre, 500g de farine (j’ai mis 600g sinon c’était trop liquide), un sachet et demi de levure boulangère, 100g de sucre, un sachet de sucre vanille, une pincée de sel, 3 oeufs ajoutés un à un. Laisser lever en boule une heure. Puis former des bonshommes de votre mieux, enfoncer des raisins secs ou des brisures de chocolat pour former les yeux et les boutons du gilet (et peut-être la bouche et le nez). Laisser lever une demi-heure dans un endroit assez chaud (le four à 40 ou 50°). Dorer au jaune d’oeuf dilué avec un peu de café. Cuire ensuite une demi-heure à 180°.

Avant d’entamer les festivités, Petite Lutine avait soigneusement déposé devant la porte d’entrée une carotte et deux feuilles de chou. Une fois la nuit descendue, elle est retournée vérifier et a découvert les surprises de Saint Nicolas, ainsi qu’un petit morceau de carotte portant les traces des dents de l’âne 🙂

Nous sommes ensuite rentrées chez nous. Le lendemain nous avons décoré le sapin et mis notre crèche en place en-dessous, sur un joli nid de paille. J’ai feutré rapidement une petite étoile pour mettre au-dessus de nos santons.

DSCN2053

C’était un beau week-end, de ceux qui réchauffent le coeur.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply marie b 11 décembre 2014 at 22 h 36 min

    Le sapin, la crèche, tout, est adorable.

    • Reply Adeline 12 décembre 2014 at 11 h 17 min

      merci 🙂 Et surtout, quel plaisir de les faire !

    Leave a Reply