Parents séparés : passer Noël sans son enfant

J’ai envie de commencer une nouvelle série d’articles sur les caractéristiques de la vie de Maman solo. Le premier de la série m’a été inspiré par une conversation que j’ai eue avec un covoitureur. Il m’expliquait que l’un de ses collègues était papa séparé lui aussi et n’avait pas sa fille pour Noël ce qui le rendait terriblement malheureux.

Moi non plus je ne serai pas avec ma fille pour Noël. Je n’ai pas le choix, c’est écrit dans le jugement, Petite Lutine passe Noël en alternance avec son papa et sa maman. Cela me semble bien normal. Et maintenant comme dois-je réagir ? Oui je pourrais moi aussi être terriblement malheureuse, passer toute cette journée de Noël à me morfondre, à me dire que c’est la fête des enfants et que je la passe sans mon enfant à moi. Mais à quoi est-ce que ça m’avancerait ? Je serais terriblement mal, et en plus ma fille pourrait bien s’en ressentir soit avant son départ soit à son retour.Maman solo sans sa fille le jour de Noël

Qu’est-ce qui est vraiment important à Noël ? Pour moi, c’est de partager un moment en famille, avec ceux que j’aime, avec ceux qui aiment ma fille. Mais finalement, que ces retrouvailles aient lieu le 24, le 28 ou le 31 décembre, en quoi est-ce important ? Noël ce n’est pas qu’un jour, c’est une période, un moment de fête. Je sais que le jour même de Noël ma fille sera heureuse de partager quelque chose avec son papa. De mon côté je ne serai pas seule, soit avec des amis, soit avec mon nouvel amoureux. J’aurais également pu aller dans ma famille. Puis je retrouverai ma petite le 27 au soir, nous allons dormir chez sa petite mamie, ma maman. Je pourrai moi aussi mettre en scène toute la magie de Noël, la tasse de chocolat chaud devant la cheminée, la chanson de Graeme Allwright que me chantait déjà mon papa quand j’étais petite, les cadeaux découverts au petit matin dans les chaussons, le bon repas de famille, les bisous à tout le monde… C’est ça le plus important. La date n’a aucune importance !

Et puis en attendant j’ai plus de temps pour préparer mes cadeaux à ma petite lutine adorée, parce que cette année, le père Noël bosse dur, je vous montrerai bientôt les images de l’Atelier du Père Noël.

Je vous souhaite à tous une joyeuse période de Noël.

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply GG yesweblog.fr 21 décembre 2014 at 22 h 29 min

    C’est un article très touchant qui me parle (indirectement). Tu vois les choses positivement mais si cela peut te coûter. Et si c’était aussi ça d’être parents ?
    Passe de très belles fêtes entourée de tes proches et vivement le 27 !

    • Reply Adeline 22 décembre 2014 at 16 h 14 min

      Oui je pense qu’être parent c’est aussi ça, apprendre à lâcher du lest sur des choses finalement pas si importantes (ce n’est qu’une affaire de date tout ça !). Merci pour ton commentaire, passe toi aussi de belles fêtes (oui vivement le 27, mais les cadeaux ne sont pas terminés, le père Noël a du boulot ! 🙂 )

  • Reply L’atelier du Père Noël : le château-fort en bois | Les découvertes de petite lutine 26 décembre 2014 at 20 h 10 min

    […] le recevra dimanche matin dans ses chaussons lorsque nous fêterons Noël ensemble (voir article Parents séparés : passer Noël sans son enfant). Ce château a demandé un énorme travail, surtout à mon compagnon. Il a commencé par bien […]

  • Leave a Reply