La mélodie des tuyaux, album sur la musique, la différence [Chut les enfants lisent #8]

Nous avions emprunté ce livre avant les vacances de Noël et depuis, la lutine ne cesse de le regarder et de l’écouter. L’album écrit et illustré par Benjamin Lacombe raconte l’histoire d’Alexandre, 13 ans, qui vit dans une ville où l’usine règne en souveraine. Tous les enfants savent que leur avenir est à l’usine, on entend partout le bruit des machines, le gris de l’usine recouvre la ville (les premières images de l’album sur cette ville sont saisissantes).

album jeunesse thème usine ville travail liberté gitans cirque musique
Un jour, des forains originaires du Sud de l’Espagne plantent leur chapiteau aux abords de la ville. Alexandre, fasciné, passe son temps à les observer, jusqu’à ce qu’une petite fille lui propose de faire leur connaissance. Il regarde ces humains si curieux (beaucoup fondent leur numéro sur leur physique hors norme, siamoises, homme fort, enfant sans bras ni jambes), et attiré par un rythme étrange, découvre la musique tsigane. Ce petit blondinet fait rire les gitans qui lui mettent une guitare dans els mains. C’est une révélation. Alexandre fait preuve d’un don incroyable pour la musique.

musique tsigane album pour les enfants
Il s’entraîne inlassablement auprès de ses nouveaux amis. Malheureusement ses parents apprennent qu’il passe du temps chez ces “voleurs de poule” et l’empêchent de sortir.
La version audio de l’album est très bien faite. Olivia Ruiz lit l’histoire avec beaucoup de talent. Elle sait très bien changer sa voix pour imiter les différents personnages. Je suis juste un peu embêtée par la prononciation de certains verbes à l’imparfait en -ait où elle dit [é] au lieu de [è] ce qui a gêné ma compréhension lors de la première audition.
la mélodie des tuyaux benjamin lacombeLa musique est géniale, et crée une atmosphère très chaleureuse dans le CD. Petite Lutine l’écoute maintenant en boucle et danse sans répit. Il faut la voir tourner sur elle-même pendant toute la durée de l’écoute (puis encore pendant les trois replay du CD qu’elle réclame…).
Cet album a été l’occasion d’aborder le thème de la différence et des peurs qu’elle engendre. En effet, Petite Lutine trouvait que les parents d’Alexandre étaient “méchants” de l’empêcher d’aller voir ses amis. Elle a bien compris aussi qu’ils les traitaient de “voleurs de poules” alors que ce n’était pas vrai. Cela a donc été l’occasion d’expliquer que quand on ne connaît pas, souvent cela fait peur et que du coup les gens deviennent méchants. Elle a alors fait le rapprochement avec le passage où un camarade de classe d’Alexandre traite la petite gitane de “sorcière”. Nous avons conclu ensemble qu’il fallait essayer de connaître les gens pour éviter d’avoir peur et d’être méchant.
La réflexion n’est pas très poussée, le vocabulaire reste simple, mais je suis satisfaite d’avoir pu en ces temps troublés du mois de janvier 2015 discuter de ces questions avec elle sans pour autant la confronter à la violence de l’actualité. Nous chercherons d’autres occasions de traiter ces sujets, sans doute grâce aux livres intéressants que propose Vanessa du blog Une page lue chaque soir.

Voici ma participation au RDV Chut les enfants lisent organisé par Yolina du blog Devine qui vient bloguer.

Voici les livres que les autres participants ont présentés :

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply bbbsmum 14 janvier 2015 at 9 h 16 min

    le travail de cet illustrateur m’impressionne toujours ! waouh !!

  • Reply Rébellion chez les crayons [Chut, les enfants lisent ] | Devine Qui Vient Bloguer 14 janvier 2015 at 14 h 04 min

    […] Les découvertes de petite lutine avec La mélodie des tuyaux […]

  • Reply Mamanelo 14 janvier 2015 at 14 h 34 min

    Je retiens pour l’emprunter à la bibliothèque, il a l’air très chouette!

  • Reply nimerya 14 janvier 2015 at 18 h 06 min

    Jolie découverte! Bébé Koala est surement encore un peu petit, mais ça pourrait être une idée pour dans quelques années.

  • Reply Le monde de Lali 14 janvier 2015 at 19 h 00 min

    ça semble être un très joli livre !
    J’aime beaucoup la chaleur qu’il y’a dans la deuxième photo ^^

    • Reply Adeline 14 janvier 2015 at 19 h 36 min

      Oui il a su faire un contraste saisissant entre la vie morne de l’usine et de l’intérieur de la maison du petit garçon et la chaleur de la vie chez les gitans. L’effet est très réussi.

  • Reply Zoup 14 janvier 2015 at 20 h 41 min

    Les illustrations sont sublimes ! je l’avais déjà vu passer et il m’a fait craquer ce livre !

  • Reply Le pays des merveilles 14 janvier 2015 at 21 h 06 min

    Je pense qu’il est un peu compliqué pour ma Louise mais à moi il me plait bien.

    • Reply Adeline 14 janvier 2015 at 21 h 19 min

      Oui il est beau ! La lutine a quatre ans et 4 mois. Au bout de plusieurs lectures elle avait bien compris l’histoire (souvent je simplifie un peu la première lecture pour l’aider à accéder à l’histoire).

  • Reply Mathilde 14 janvier 2015 at 23 h 45 min

    Il me plairait bien à moi en premier

  • Reply Carine P 15 janvier 2015 at 9 h 06 min

    Belle histoire!

  • Reply activitesmaison 20 janvier 2015 at 10 h 48 min

    Il me plaît beaucoup ! Je le note ! Et pour la prononciation é/è, je ne serai pas traumatisée, je prononce de la même façon … 😉

    • Reply Adeline 20 janvier 2015 at 16 h 51 min

      Ouf, je suis rassurée, je ne voudrais pas être cause de dommage irréversible auprès des lecteurs du blog ! 😀 J’espère que l’album vous plaira tout autant qu’à nous.

    Leave a Reply