Fleurs des champs : cartes de nomenclature

Dans l’e-book sur les balades avec enfants (téléchargeable gratuitement dans cet article), je propose de partir avec des cartes de nomenclature afin d’apprendre à repérer les fleurs au long de la promenade. Seulement, bien souvent, les cartes de nomenclature qu’on trouve sur internet au sujet des fleurs traitent des plantes de jardin : narcisses, roses trémières, oeillets d’Inde voire orchidées d’intérieur. Difficile de trouver tout ça en balade. Pourtant, c’est un vrai plaisir d’identifier ce qu’on rencontre au détour du chemin. Cette compétence augmente le sentiment d’indépendance et de pouvoir sur le monde.

Fleurs sauvages

J’ai donc essayé de créer des cartes sur les fleurs sauvages, que l’on rencontre dans la nature. Pour commencer, j’ai rassemblé 30 fleurs qui poussent plutôt dans les champs, les chemins et les talus. Ensuite, pour une prochaine balade (et un prochain article) je ferai la forêt, puis peut-être les graminées. Je me suis aidée du “Guide nature pour tous” des éditions Delachaux et Niestlé. Pour faire mon choix parmi toutes les fleurs proposées, j’ai essayé de me souvenir des fleurs que nous avons souvent dans les bouquets au retour des balades, ou de celles que j’avais déjà croisées. C’est donc un choix assez arbitraire et basé sur une expérience personnelle, mais j’espère que ces cartes pourront servir à beaucoup d’entre vous.

 

Télécharger (PDF, 1.12MB)

Comment utiliser les cartes ?

On peut d’abord faire des leçons en trois temps (pour faire vite : on nomme les cartes, puis on demande à l’enfant de montrer ce qu’on nomme, puis on lui propose de nommer lui-même). Je trouve cependant qu’à partir d’un certain âge, les enfants se lassent de cette façon de faire trop systématique. Dans ce cas-là, on peut les laisser expérimenter les cartes de façon tout à fait autonomes, chercher une fleur dans la nature, la comparer aux cartes. On peut imprimer le jeu de cartes en deux exemplaires, l’un où chaque carte sera découpée en deux : image et légende séparées et à réunir par l’enfant, l’autre pour servir d’autocorrection. Tout est possible, à condition de laisser primer le plaisir de la découverte et de l’observation.
J’aime beaucoup ce guide de nature car tout en étant édité par les spécialistes de la nature, qui font aussi des guides extrêmement fouillés et complets, ce livre-là reste plutôt condensé et va à l’essentiel. Evidemment il est loin de contenir toutes les espèces que l’on peut voir dans la nature, mais pour une pratique amateur quotidienne c’est déjà un très bon début. Il est réparti en plusieurs chapitres : forêt, prairies et champs, habitat humain, eau douce, montagne et littoral, regroupant à chaque fois végétaux et animaux classés en plusieurs catégories.

Pour s’inscrire à la newsletter du blog c’est ici.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Valérie Souricette 21 février 2017 at 13 h 34 min

    Oh merci beaucoup pour tes cartes !!! J’ai repéré certaines fleurs qui poussent chez nous, je suis heureuse de pouvoir enfin mettre un nom dessus. Je vais imprimer tes cartes et nous les emmènerons lors de notre prochaine promenade (dès que le temps le permettra… la pluie est de nouveau au rendez-vous…)
    Encore merci Adeline !

    • Reply Adeline 21 février 2017 at 16 h 17 min

      Merci Valérie pour ton message. Je me suis dit pareil que toi, c’est cool de pouvoir enfin mettre un nom sur certaines fleurs que pourtant ma fille met dans ses bouquets depuis qu’elle sait marcher… 🙂 Ici aussi il pleut, mais on a trouvé d’autres jeux à faire sous la pluie, ouf !

    Leave a Reply