Donner du sens à l’écriture dans le quotidien

Et voilà la rentrée est passée. Les crayons et stylos sont de nouveau de sortie, avec tout le plaisir d’essayer ses nouveaux feutres, ses nouveaux crayons de couleur. Pourtant, certains enfants n’aiment pas trop fournir l’effort d’écrire. Je me souviens du fils d’une collègue, diagnostiqué haut potentiel et qui ne comprenait pas du tout l’intérêt d’écrire à la main à l’heure des ordinateurs et du téléphone. Je ne souhaite pas ici entrer dans le débat de l’intérêt d’apprendre aux enfants à écrire à la main, mais tout simplement donner des idées pour donner du sens à cet acte.

Les fonctions de l’écriture

Le plus important pour donner du sens à l’acte d’écrire est de revenir à ses fonctions. J’en retiens trois :

  • la communication avec autrui : écrire à quelqu’un pour lui transmettre des informations. Il faut chercher des situations où le téléphone ou tout autre moyen moderne de communication ne sera pas le plus efficace
  • la mémorisation : se rappeler d’une idée, d’un rendez-vous…
  • l’élaboration de la pensée : il semblerait que l’acte d’écrire à la main facilite la construction de la pensée. Je ne sais pas si c’est général mais en tout cas chez moi c’est clairement valable. Mon style littéraire est bien meilleur quand j’écris à la main qu’à l’ordinateur.

Les activités à faire avec les enfantsdonner sens à écriture enfants haut potentiel

  • écrire la liste des courses : on fait le tour des placards avec l’enfant pour voir ce qu’il manque et on lui demande de noter. Si on lui permet d’écrire une ou deux petites choses à acheter qu’il aime bien, il sera certainement plus motivé ! (chez nous le chocolat 😉 )
  • écrire des pancartes : les enfants aiment beaucoup par exemple mettre en place des règles à l’entrée de leur chambre pour souligner que c’est leur espace intime. Ma petite sœur, déjà à l’âge de 6 ans, avait écrit “Frapper avant d’entrer” sur sa porte.
  • faire des étiquettes : en cette période de fin d’été, nous sommes en train de mettre les légumes du potager en conserve. La lutine aime beaucoup participer, et elle écrit les étiquettes : “Sauce tomate”, “Ratatouille”, “Poires au sirop”… Sur le même principe on peut aussi faire des étiquettes pour des boîtes de rangement, pour des sachets de grainesécrire étiquettes apprendre
  • écrire des post-it : pour dire à papa qu’on ne verra pas parce qu’il va rentrer trop tard et qu’on sera déjà couché qu’on l’aime et qu’aujourd’hui on a gagné au foot ; pour rappeler à maman qui partira demain au travail avant qu’on soit levé de ne pas oublier de mettre des olives dans la boîte à goûter pour l’école ; pour se souvenir soi-même qu’on doit arroser sa plante avant de partir en week-end chez mamie…
  • pour les mettre en situation d’élaboration d’un texte, montrer que l’écriture manuscrite permet d’affiner peu à peu son premier jet, on peut écrire de la poésie avec les enfants. C’est l’occasion d’un travail sur les rimes et les images qui prend du temps et nécessite donc bien de pouvoir se corriger.

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply