Je suis née en même temps que mes enfants

“La vie n’est qu’une succession de naissance” écrit Jacques Salomé.

La naissance de mes enfants a été pour moi le véritable moment où je me suis moi-même mise au monde. Je me suis découverte par leur naissance, j’ai eu le courage de me regarder en face, de faire mes choix, d’assumer mes désirs les plus profonds en passant par-dessus mes peurs. J’ai découvert qui j’étais, j’ai appris à l’assumer.

En accouchant de ma petite lutine, il y a sept ans, lors d’un accouchement long et difficile pour lequel malgré mes nombreuses lectures j’étais assez peu préparée, j’ai accouché d’une part de moi-même qui m’étais inconnue. En m’occupant d’elle, ce bébé adorable mais si exigeant, j’ai découvert dans mon for intérieur des ressources que je n’aurais jamais soupçonnées. En m’intéressant à son développement et en lisant pour trouver des façons de faire plus en adéquation avec mon ressenti profond que ce que je voyais autour de moi, j’ai découvert un monde que j’ignorais jusque là. Je me suis jetée corps et âme dans la découverte de l’éducation bienveillante, la communication non-violente. J’ai trouvé des trésors de créativité en moi, j’ai eu le courage de me lancer dans l’écriture, ce rêve que je chéris depuis mon enfance. J’ai rencontré les pédagogies alternatives, je les ai expérimentées dans mes classes en collège et lycée puis j’ai sauté le pas de lancer un projet d’école alternative associative. J’ai apprivoisé l’alimentation végétarienne et je m’en suis rapprochée peu à peu. J’ai compris que ma vie était le fruit de ce que j’en faisais, et j’ai saisi ma liberté d’agir et de ressentir.

Alors ma vie est loin d’être parfaite, il y a souvent des retours en arrière, des peurs, des moments où je n’agis plus en conscience, mais je suis profondément heureuse de ce chemin que j’ai découvert avec la naissance de ma fille et qui s’enrichit encore aujourd’hui avec la naissance de mon fils. Dans mon travail pour une éducation consciente, je suis en perpétuelle exploration de moi-même. En accompagnant mes enfants dans leur découverte du monde, j’ai l’impression moi aussi de le redécouvrir avec des yeux neufs et émerveillés. Ils ont été les étincelles pour une nouvelle vie dont je trouve maintenant le feu en moi-même. Et je poursuis ma route vers toujours plus de légèreté, de conscience, de sérénité, de chaleur.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply