Comment pratiquer la méditation avec un petit enfant ?

Vous avez lu partout que la méditation est profitable aux enfants et vous souhaitez la mettre en application avec les vôtres. Plein.e de bonne volonté, vous vous installez avec eux sur le tapis du salon, et là c’est la cata. Ils n’écoutent pas, disent “je m’ennuie”, bougent comme des asticots… Qu’est-ce que vous avez fait de mal ? Pourquoi vos enfants ne sont-ils pas comme ceux des vidéos que vous avez vues sur internet, si calmes et attentifs à vos paroles ?

1. N’avoir aucune attente

La méditation est long apprentissage, l’important pour l’instant est simplement de les sensibiliser, de leur donner envie d’en faire régulièrement avec vous. Si ça se transforme en temps plein de contraintes, ils ne seront pas intéressés. Aussi, il est important de profiter de ce moment sans aucune attente de résultat. C’est un moment offert, un cadeau que vous faites à vos enfants. Vous êtes totalement présents à eux, mais vous n’attendez rien en échange. N’ayez aucune attente, sur aucun des paramètres de votre temps de méditation.yoga méditation avec enfants

Laissez-leur adopter la position de leur choix, même si elle ne vous paraît pas la meilleure. Qu’ils soient assis, couchés, sur le dos, sur le côté, à genoux, en tailleur, debout… cela n’a aucune importance.

Ne vous inquiétez pas de la durée pendant laquelle ils sont intéressés. Parfois au début, la méditation avec les petits dure quelques poignées de secondes. 10 secondes pendant lesquelles ils s’allongent et vous écoutent. 30 secondes une autre fois. Un jour trois minutes, puis à nouveau 15 secondes… Ne vous formalisez pas de les voir quitter la séance rapidement.

D’ailleurs, n’avoir aucune attente est en soi une forme de méditation pour vous parent, puisque la méditation propose le lâcher-prise, l’observation simple, en conscience…

2. Que dire ?

Utilisez un vocabulaire simple.

Une des techniques les plus faciles à appliquer avec les petits est de les inciter à se concentrer sur les parties de leur corps peu à peu. Vous pouvez par exemple raconter qu’une petite fourmi se promène sur leur corps, elle monte sur un pied, puis monte sur la jambe, passe sur le ventre etc… Quand ma fille était petite, le soir, nous racontions que chaque partie du corps s’endormait tour à tour.

Vous pouvez également raconter une petite histoire en guise de méditation. Nous aimons raconter une histoire avec une petite flamme, ou encore avec des nuages qui passent dans le ciel. N’hésitez pas à suivre les actualités du blog, je proposerai prochainement un petit livret avec plusieurs propositions de méditations à pratiquer avec les enfants.

3. Instaurez un petit rituel

On peut montrer aux enfants que la méditation est un moment privilégié, un temps à part. Pour ceci on peut par exemple s’installer d’une façon particulière. Voici quelques propositions d’objets à utiliser pour mettre en place un espace propice à la concentration :

  • un tapis ou un coussin de méditation
  • allumer une ou plusieurs bougies. La bougie peut d’ailleurs servir de support à la concentration.
  • utiliser quelques cailloux bien lisses, choisis et conservés exprès pour la méditation. Dans mon livre “Mon année positive”, je propose aux enfants d’utiliser les cailloux pour se concentrer sur les personnes qu’ils aiment.
  • allumer de l’encens
  • disposer quelques fleurs

4. Pratiquez vous-même

Les enfants apprennent par l’imitation, mais seulement si l’intention est réellement sincère. Ne cherchez pas à leur imposer de faire de la méditation parce que vous avez lu que c’est bon pour leur développement, leur santé ou leurs compétences scolaires. Montrez-leur que vous appréciez la méditation, que vous savourez ses vertus, son apaisement, la clarté d’esprit qu’elle vous apporte. Vos enfants viendront vous tourner autour (grand exercice de concentration pour vous !!), ou alors ils vous observeront de loin, mais soyez sûrs qu’ils seront intéressés.

Pratiquez également en extérieur, si un espace naturel vous inspire.

Pour s’abonner à la newsletter du blog, c’est par ICI.

Pour découvrir le livre “Mon année positive, l’almanach du bonheur pour les enfants”, qui propose des rituels de gratitude et de méditation aux enfants, c’est ICI.méditation avec les petits maternelle

 

 

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply