“Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable”

Je viens de terminer L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle, et j’en suis enchantée. Ce roman a alimenté ma démarche de cheminement dans l’éducation consciente, et même de façon plus générale, la conscience dans ma vie.

Il centre en grande partie son propos sur les croyances limitantes dans lesquelles nous vivons. Ces croyances nous viennent de notre entourage, notamment pendant notre enfance, mais aussi de nos expériences de vie. Elles peuvent avoir des effets positifs comme des effets négatifs. L’important à retenir, c’est qu’elles viennent de nous, et ne reflètent pas la réalité. Le personnage montre l’importance de les décrypter afin d’avancer plus librement, et de faire des choix qui sont réellement les nôtres, en toute conscience. Il prouve de façon très juste et percutante les théories selon lesquelles ce que nous pensons devient la réalité. C’est intéressant car c’est la mise en fiction de théories de développement personnel comme celles de Louise Hay dans son ouvrage Transformez-vous que j’ai lu l’année dernière (voir mon bilan).laurent gounelle

Cette réflexion s’applique non seulement à soi, mais aussi en tant que parent à nos enfants. En effet, je me suis aperçue de ma tendance à plaquer mes croyances limitantes sur les personnes qui m’entourent. Le sage montre bien combien lorsque quelqu’un nous parle de ses projets, notamment de ceux de changer de vie, de voie, d’orientation, de réaliser un rêve… nous avons tendance à donner notre avis (qui n’était pas demandé bien souvent !), à nous faire oiseaux de mauvais augures. De même, il montre que les parents inconsciemment projettent des croyances sur leurs enfants. Cela m’a fait réfléchir, et même si je ne suis pas sûre de réussir à me libérer de cette habitude, en tout cas je vais continuer d’y réfléchir afin de conscientiser davantage tous ces processus inconscients.

J’ai beaucoup apprécié aussi la bienveillance du regard porté par le personnage sur ceux qui l’entourent. Il apprend à décrypter les croyances limitantes de tous, et pas seulement du pauvre petit garçon qui n’a pas confiance en lui. Il montre que même la jeune femme à la séduction arrogante et méprisante, l’homme strict et froid ont sans doute leurs comportements guidés par des croyances.

Et vous, qu’avez-vous retenu de cette lecture ?

Pour acheter ce roman, cliquez sur l’image ci-dessous (lien affilié)

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply