Challenge : 10 jours pour redevenir une maman zen

Aujourd’hui c’est mon premier jour de vacances. Et le constat s’impose, il était temps ! Même si grâce à ma nouvelle routine pour prendre soin de moi, j’ai réussi à ne pas craquer, à ne pas tomber malade (ce dont je suis très fière !), je suis crevée, et j’ai bien besoin de prendre le temps de me ressourcer en profondeur.

Il faut dire que s’occuper d’un bébé de huit mois, l’allaiter à la demande jour et nuit, s’occuper d’une petite fille de 7 ans, enseigner en collège, diriger une école alternative de façon bénévole, écrire, lire, bloguer… ça occupe ! Les mamans c’est un peu Shiva, on a 10 000 bras et 10 000 casquettes ! Et du coup, je me sens ultra sollicitée, le bébé veut une tétée, un câlin, un réconfort, la grande veut faire une activité avec moi, un câlin, me raconter sa journée, mes élèves ont besoin d’aide, d’écoute, de soutien, les futurs parents d’élèves de l’école ont besoin de renseignements, d’explications… Brrrr, j’adore faire tout ça, mais là j’ai juste besoin de calme, de silence, de repos. Mes nuits trop courtes m’ont amenée à un état de fatigue avancé. Je sens que je n’ai plus aucune réserve, plus aucune ressource en moi pour répondre aux besoins de mon entourage. Moi qui adore être entourée, je me prends à rêver d’aller passer un mois seule dans une cabane au fond de la forêt sibérienne !

Aussi, il est temps de faire quelque chose. La meilleure façon de s’occuper de ses enfants sur le long terme, c’est de s’occuper de soi-même me semble-t-il. Hors de question que je crie sur ma fille parce que je n’ai pas écouté mon besoin personnel. Sauf que… ce n’est pas si facile de prendre soin de soi, de lever de pied, voire de décrocher quand on a des obligations autant familiales que professionnelles ou associatives.

Aussi, pour concilier tout ça, j’ai décidé de mettre en place mon challenge “10 jours pour redevenir une maman zen”.organisation repos zen yoga méditation maman stressée fatiguée

Quels sont les grands enjeux de ce challenge ?

  • retrouver du bien-être physique (repos, tonus, énergie…)
  • mettre à jour les différents aspects de mon activité professionnelle, associative, autoriale, administrative pour ne pas reprendre à la rentrée avec déjà du retard, et peut-être même prendre de l’avance
  • être seule régulièrement pour retrouver de la disponibilité pour mon entourage
  • vivre des moments de qualité avec ma famille

Comment je m’y prends :

Bien-être physique

Il passe par :

  • le repos : dormir !!! Faire la sieste, la grasse matinée. Dormir quand c’est possible, mais par petites quantités si c’est en journée, pour privilégier avant tout la qualité du sommeil nocturne.
  • l’alimentation : tendre à une alimentation plus vivante, quelques plats crus. Prendre le temps de faire des recettes que j’aime préparer, et sentir que je me fais du bien. Faire germer des graines, préparer du lait végétal, du cuir de fruits, des smoothies…
  • faire de longues marches dans la nature, seule. Marcher sans discuter, méditer en marchant, marcher en pleine conscience, regarder, écouter, admirer…
  • pratiquer une activité “zénifiante” : en ce moment je suis à fond sur le qi qong. Comme je ne peux pas aller à un cours régulier, au quotidien, je pratique avec les ressources du net (quelle chance nous avons à notre époque d’avoir accès à tout ça !), mais aussi de la méditation ou du yoga selon mes envies du moment.

La mise à jour de mes activités

Je me fixe un objectif par jour. Un seul. Cela m’oblige à faire une sélection de 10 objectifs pour la durée du challenge, et ce faisant, d’avoir balayé tous les domaines de ma vie active, et surtout, tous les éléments de cette vie qui seront sources de stress si je ne les fais pas. Si j’ai le temps de faire plus, je le ferai, mais celui-ci sera ma seule priorité de la journée. Je commence à le remplir dès 10h du matin, pendant que mon bébé est à la sieste. J’essaie de l’avoir terminé avant midi. C’est la garantie pour moi de réussir à le remplir. C’est dans le livre de Tim Ferris, La semaine de 4 heures que j’ai trouvé cette idée de ne se fixer qu’un objectif par jour, et de s’y mettre absolument avant midi.

En vrac voici quelques uns de ces objectifs journaliers : un paquet de copies, les formalités administratives de l’école, faire la mise en page du premier chapitre de mon futur bouquin, préparer ma séquence de 3e pour la rentrée, faire le tri de mes papiers administratifs…

Être seule

Cet objectif sera rempli en partie par mes promenades en plein air seule. Mais je souhaite aussi investir un coin du grenier que je me suis aménagé en atelier. J’ai encore besoin de le ranger, de lui trouver une organisation, et surtout, de prendre l’habitude d’y aller pour faire mes différentes activités, notamment créatrices.

Vivre des moments de qualité avec ma famille

Premier objectif : moins de temps sur internet. Pour ceci, je vais suivre le conseil du chapitre sur le Minimalisme digital du livre que j’ai lu ce mois-ci (dans la Pile à Chroniquer… elle est haute ces jours -ci !), et ne me connecter qu’à partir de midi, et déconnecter des réseaux à partir de 19h. Je garderai juste l’accès internet pour les vidéos de yoga ou qi qong, mais pas de “petit coup d’œil” à instagram, facebook ou mes boîtes mail.

Par ailleurs, nous avons demandé à la nounou de prendre le bébé deux demi-journées sur les vacances, afin d’avoir du temps en amoureux, et aussi d’aller au ski avec la lutine quand elle sera rentrée de chez son papa.

Pendant le temps scolaire, nous passons plus d’une soirée sur deux sur nos prep et corrections (enfin surtout mon amoureux qui est du genre ultra consciencieux…). Aussi, nous profitons des vacances pour faire ce boulot en journée et ainsi ne pas bosser le soir pour pouvoir être tous les deux ensemble. Tisanes, lectures, massages, musique… Soirées détente au programme !

Je souhaite aussi profiter de cette période de vacances pour être plus à l’écoute de mon bébé, et retrouver un rythme d’allaitement plus serein. En effet, avec le boulot, j’ai l’impression qu’il tète moins la journée, et que du coup il se rattrape la nuit. C’est aussi dû au fait que maintenant tout l’intéresse et qu’en journée, il ne se concentre pas sur la tétée, mais sur tout ce qui nous entoure, contrairement à la nuit où il tète dans le noir. Si vous avez des idées pour m’aider, je suis preneuse ! J’ai déjà pensé à demander à cette créatrice un collier que bébé pourrait tripoter en tétant. Ainsi il aurait une occupation, mais qui ne l’empêcherait pas de téter.

Pourquoi un challenge ?

Cela peut paraître bizarre d’avoir besoin du mot “challenge” pour une activité telle que se reposer. Pourtant, quand on est parent de jeunes enfants, et dans notre monde moderne aux mille sollicitations, ce n’est pas si évident que ça de se garder du temps de qualité pour soi, et de prendre le temps de se ressourcer.

Si je veux me redevenir zen en profondeur et de façon durable, il faut que je m’astreigne à suivre mes objectifs sur la durée. Je sais qu’au bout de trois ou quatre jours à me reposer, faire des balades du yoga, avoir corrigé deux ou trois paquets de copies, je vais me sentir beaucoup mieux, j’aurai donc la tentation d’arrêter et de me laisser à nouveau envahir par tout un tas de choses extérieures. Mais si je fais ça, mon bien-être retrouvé ne sera pas durable, et au bout d’une ou deux semaines de cours, je serai à nouveau crevée. Donc tenir pendant 10 jours est essentiel.

Alors en route pour le pays de la zénitude !

Je propose de publier quelques photos rapidos sur instagram, et un article par jour sur le blog pour faire le bilan. Ces échéances m’aideront à garder la motivation pour tenir le programme que je me suis fixé.

Si vous souhaitez vous associer à ce challenge, n’hésitez pas surtout, la motivation sera plus grande en étant plusieurs !

See you soon !

Crédit photo : Unsplash

Pour s’abonner à la newsletter du blog, c’est par ici.

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply amelimelo131 25 février 2018 at 15 h 50 min

    Comme ton article tombe à propos pour moi!! Cette période a été très fatiguante pour moi, je suis tombée malade à 2 reprises, la petite dernière fait ses dents et est enrhumée une semaine sur deux et les nuits ont été cahotiques…j’ai donné aussi beaucoup de temps au lycée, avec un nouveau niveau et des preps qui s’accumulent , tout comme à l’APE du village…alors j’admire toutes les activités que tu fais, d’ailleurs ton é cole alternative m’intrigue beaucoup! Es tu à temps plein? Car moi je ne suis qu’à 70 % et déjà je me suis laissée submergée alors que justement je voulais faire tout pour ne pas en être là…ce matin justement j’ai laissé toute la maisonnée au papa et me suis refugiée dans mon bureau non pas pour corriger des copies mais prendre mon petit déjeuner en paix et lire, réfléchir, m’inspirer des mes lectures et de quelques vidéos sur Youtube, mettre mon agenda à jour ainsi que le planning des menus…avant d’attaquer les 2 semaines de vacances où j’aurai justement encore moins de temps pour moi. Mais je vais me garder ton challenge comme fil conducteur pour justement gérer cette période “maman à plei temps mais plein de boulot quand même” 😉
    Désolée pour ce roman mais j’ai besoin de parler je crois ^^
    Et petit question de grande curieuse; quelle matière enseignes-tu? (Moi l’allemand)

    • Reply Adeline 25 février 2018 at 21 h 02 min

      Pas de problème pour le roman, bien au contraire, ça fait plaisir de voir que ce qu’on écrit résonne aussi chez les autres. Pour répondre à ta question 😊 j’enseigne le français, en collège. Je suis à 80% et mon conjoint aussi.

      De toute façon, être maman c’est épuisant emotionnellement , être prof aussi alors je crois qu’on doit juste accepter d’arriver au bout de nos réserves et s’autoriser à lever le pied pour les reconstituer. Tu as bien fait ce matin de t’isoler. J’espère que tu pourras avoir d’autres moments tranquilles pendant ces 15 jours de vacances pour t’occuper un peu de toi. C’est hyper important si on veut tenir sur la durée.
      Pour l’école, c’est l’école Sentiers d’Enfance à phalsbourg, on a un blog sur internet. Je ne suis que directrice bénévole. Donc je gère surtout l’administratif, les inscriptions et je participe aux réunions pédagogiques. C’est passionnant et malgré le surplus de choses à penser, cela m’anime au quotidien.
      A très bientôt j’espère !

      • Reply amelimelo131 26 février 2018 at 7 h 35 min

        Oh oui on a un métier prenant “émotionnellement” parlant 😉 être maman aussi effectivement…le tout est de ne pas tomber dans la spirale de la culpabilisation quand on veut prendre du temps pour soi et de savoir lâcher le contrôle de la maisonnée (je ne sais pas bien faire, j’avoue). Ton idée de challenge tombe à pic pour m’aider à nouveau à prendre du recul et je l’ai mis en place dès ce matin!
        Je vais aller voir le blog de ton école, les alternatives à l’école traditionnelle m’intéressent beaucoup!
        Bonne journée

  • Reply Mia M 25 février 2018 at 16 h 34 min

    Pour moi, la mise en place du miracle morning, de la méditation et d’une réelle prise de conscience de freiner, m’ont permis d’être une mère BEAUCOUP plus sereine.
    Bon challenge.

    • Reply Adeline 25 février 2018 at 20 h 45 min

      Bravo ! Je teste une petite routine de ce genre depuis janvier et je sens que ça m’aide beaucoup mais j’ai encore du mal à m’y tenir. Tu pratiques tous les jours ?

    Leave a Reply